Création du 27 au 30 mai 2015 au Azkuna Zentroa (Bilbao) dans le cadre du 3, 2, 1 Encuentro Internacional de Nuevas Formas Escénicas 2015

Quart d’heure de culture méthaphysique
Une performance d’Oscar Gómez Mata et Esperanza López

Basée sur le poème éponyme de Ghérasim Luca (in Le Chant de la Carpe @ éditions Corti – Paris, 1986)

Conception et jeu Oscar Gómez Mata et Esperanza López / Vidéo Laurent Valdès / Production et diffusion Barbara Giongo / Administration Aymeric Demay

Production Compagnie L’Alakran
Co-production Azkuna Zentroa (Bilbao) et Azala Lantaldea

 

 

 

 

 

Efforts maximum, résultats minimum, ou comment faire des efforts surhumains pour obtenir des détails infimes.

Cette performance est la présentation d’un entraînement physique créé à partir du poème éponyme du poète roumain.

L’objectif est de situer, sans dramatisme, les notions métaphysiques contenues dans le poème (vie, mort, angoisses, vide, idées, tremblements) à travers la répétition d’exercices physiques et sonores. Le poète apporte ainsi le méta, les performers le physique. Elle est la première pièce d’une collection qui fait partie d’un projet plus vaste intitulé La Conquête de l’Inutile, où il s’agit d’insister sur ce qui normalement n’est pas considéré comme important, efficace et performant.