Le Cromlech (Psychodrame 4)
Une performance d’Oscar Gómez Mata / Co-réalisée avec Esperanza López

Production Compagnie L’Alakran
Co-production Azkuna Zentroa – Bilbao et La Bâtie – Festival de Genève

 

 

 

Un cromlech est un monument mégalithique formé par des pierres introduites dans le sol et qui adoptent une forme circulaire ou elliptique, encerclant un terrain. Il est présent en Grande-Bretagne et en Bretagne française, ainsi que dans la Péninsule ibérique, au Danemark et en Suède.

 

 

 

 

 

 

Le Cromlech est le quatrième volet d’une série de performances basées sur un modèle «psychodramatique». Avec cette matrice, il s’agit de travailler sur un même protocole afin de mettre en perspective une histoire personnelle, l’émotion qu’elle suscite et, enfin, la faire passer au public, le tout en relation avec le lieu qui accueille la performance.

Chaque «psychodrame» se base sur cette méthode et a donné, jusqu’à aujourd’hui, cinq performances différentes à Bilbao, Genève ou Bogotá. Elles ont néanmoins pour point commun de rendre la pièce aux spectateurs, afin que l’œuvre d’art se «dilue» dans le public, pour qu’il puisse ensuite se l’approprier et la faire sienne.

Il s’agit pour le spectateur de passer un moment face à face avec un performer autour des notions de manque et de vide. Le résultat est une œuvre d’art collective, créée par les gens du public.

Manière, en quelque sorte, de suivre le précepte de l’artiste basque Jorge Oteiza qui souhaitait voir la naissance d’un « citoyen esthète ».