Création du 12 au 22 décembre 2006 au Théâtre du Grütli (Genève)

Mise en scène et conception Oscar Gómez Mata / Assistante à la mise en scène Esperanza López / Comédiens Léonard Bertholet, Elodie Bordas, Pierre Calore, Vincent Coppey, Claudine Damay, Christian Geffroy, Michèle Gurtner, Jean-Louis Johannides, Richard Noli, Jean-Yves Poupin, Jacqueline Ricciardi et Delphine Rosay / Lumières Yann Marussich / Costumes Isa Boucharlat / Son Jano Lacave / Régie Serge Amacker / Accessoires et bricolages Serge Perret avec l’oeil complice de Jean-Luc Farquet /  Production et diffusion Barbara Giongo / Administration Catherine Cuany / Photographies Régis Golay

Production Compagnie L’Alakran, Théâtre du Grütli, les Subsistances (Lyon)
Avec le soutien du Département des Affaires culturelles de la Ville de Genève, du Département de l’Instruction publique du Canton de Genève, de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture et du Pour-cent culturel Migros
Remerciements au Théâtre St-Gervais

 

 

 

 

 

 

 

Sur le thème de l’évanescence de l’arrogance, de la disparition du moi, la Cie L’Alakran balade ses spectateurs dans les entrailles d’un théâtre ravageur. Fantaisie pour onze interprètes, Epiphaneïa — apparition en grec — choisit de bousculer les certitudes pour transcender l’égocentrisme.

Metteur en scène basque installé à Genève, Oscar Gómez Mata sévit depuis plus de dix ans en Suisse Romande. De Boucher espagnol à Cerveau cabossé…, en passant par Psychophonies de l’âme et plus récemment Optimistic vs Pessimistic, la compagnie qu’il a créée s’adonne aux expériences théâtrales les plus déjantées dans un esprit corrosif et engagé.

 

Epiphaneïa  apparition – du verbe grec phainô, paraître, être évident

La disparition de l’arrogance, la disparition du «moi».
Depuis quelques temps, nous copions certaines séquences, certaines idées d’autres artistes, sans pour autant l’avouer publiquement. Cette fois-ci, nous sommes contents et fiers de vous annoncer que tout dans la pièce, tout ce que vous allez voir est de la copie. Quelle meilleure manière de disparaître : ne pas être soi-même, ne pas être original ! Nous copions les Grecs, nous copions la vie, Grotowski, Omar Porras, La Ribot, Mathew Barney et bien d’autres… Nous disparaissons en imitant les autres, nous abandonnons le sarcophage de l’ego.